> >
 
Rechercher
  • Wilgens Sterling

Spirituel et culturel : découvrez la région du Kansai au Japon


Au centre-sud de l'île principale du Japon se trouve la région du Kansai, considérée comme une destination spirituelle et culturelle. Composée des préfectures de Hyogo, Kyoto, Shiga, Osaka, Nara et Wakayama, cette région offre de nombreuses options aux voyageurs à la recherche de destinations pour découvrir de nouvelles cultures, se détendre et se ressourcer.

Le Kansai joue un rôle important dans l'histoire du pays. Dans la région se trouvent les premiers palais impériaux, des châteaux et un grand nombre de temples et sanctuaires qui expriment les principaux courants spirituels du pays : le bouddhisme et le shintoïsme. La nature exubérante de sa géographie contribue également à la placer sur la carte du monde comme l'une des principales destinations de bien-être et de tourisme spirituel.

L'Organisation nationale du tourisme du Japon (JNTO) présente la région et les raisons qui en font le cœur de la spiritualité et de la culture japonaises. Découvrez les faits saillants :

Contact avec la nature et les lieux sacrés pour méditer

Les forêts, les montagnes et les sentiers du Kansai attirent de nombreux visiteurs qui recherchent, en plus d'un voyage extérieur, un voyage intérieur. La région est très appréciée tout au long de l'année, notamment au printemps et en automne, saisons où les couleurs changent et où les feuilles et les fleurs décorent les paysages.

Dans la région se trouvent les sites sacrés et les routes de pèlerinage dans les montagnes Kii, dans la chaîne de montagnes Kii, qui abritent différents sentiers qui relient des lieux considérés comme sacrés, des temples et des sanctuaires avec des jardins zen entourés de forêts. Ce sont des endroits où vous pouvez vous connecter avec la culture locale, méditer et participer à des activités spirituelles. Un site du patrimoine mondial de l'UNESCO, la région comprend les monts Yoshino et Omine à Nara et Kumano Sanzan et Koyasan à Wakayama.

Kansai historique

Visiter les provinces de la région est une leçon d'histoire et de culture japonaise. Avant de commencer votre voyage zen dans la capitale spirituelle du Japon, il vaut la peine de visiter ses châteaux et ses musées pour se mettre dans l'ambiance et découvrir le Japon ancien.

Le château d'Osaka dans la ville d'Osaka est sans aucun doute un monument historique. Le site était stratégique lors de la fondation de l'ère Edo en 1603. Sa construction remonte à 1583.

À Himeji, dans la préfecture de Hyogo, se trouve le château de Himeji, également connu sous le nom de château de la grue blanche, un trésor national japonais et un site du patrimoine mondial de l'UNESCO avec plus de 600 ans d'histoire. Dans les deux endroits, il y a des musées qui racontent l'histoire de la période Edo et leurs jardins sont pleins de cerisiers.

Kyoto est l'ancienne capitale impériale et le berceau de la culture traditionnelle japonaise. Elle est mondialement connue pour ses temples, sanctuaires, palais et jardins. L'un des points forts est le luxueux et préservé château de Nijo, également construit au milieu des années 1600. Le complexe se compose d'un château, d'un palais et d'un jardin japonais paysager.

 


14 vues0 commentaire

POSTS RÉCENTS

 
>